Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

lundi 2 mai 2011

Tornade de poussière

torn078
1978

Ma mère avait exactement le même, et il a duré, duré duré
Syl

Posté par Syl69 à 06:20 AM - Electroménager - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur Tornade de poussière

  • un aspirateur intelligent!!!!
    je ne savais pas qu'ils avaient un cerveau !

    Posté par Lystig, lundi 2 mai 2011 à 06:39 AM | | Répondre
  • pour moi Tornado c'est d'abord le cheval de Zorro ....

    Posté par prunelle, lundi 2 mai 2011 à 01:38 PM | | Répondre
  • Oui prunelle, ça me fait penser au sketch de Patrick Bosso.

    Posté par gravos, lundi 2 mai 2011 à 02:26 PM | | Répondre
  • pareil que Prunelle !

    Posté par missoizo, lundi 2 mai 2011 à 07:30 PM | | Répondre
  • Chez

    mes parents c'était le modèle avant celui-ci et il a aussi duré, duré, increvable à l'époque .

    Posté par michèle, lundi 2 mai 2011 à 08:01 PM | | Répondre
  • ma mère a encore le sien , il est crême "cra-cra" et n'aspire pas grand chose mais solide +++

    Posté par beat, lundi 2 mai 2011 à 10:11 PM | | Répondre
  • LYSTIG : ils avalent les neurones qu on laisse trainer !

    PRUNELLE : Lui il fait de la poussière en galopant !

    GRAVOS : je ne connais pas le sketch

    MISSOIZO : nous avons les mêmes références alors !

    MICHELE : du costaud

    BEAT : mdr

    Posté par Syl69, mercredi 4 mai 2011 à 08:08 PM | | Répondre
  • Raaaah mon aspi !
    Il a tenu plus de 25 ans !!!!
    A la fin c'est vrai qu'il faisait plus de bruit que d'aspiration, mais à l'époque (78, l'année de mon mariage) c'était le top du modernisme !

    Un aspi à trainer qui te suivait ... le nec plus extra !

    Posté par Gloria, vendredi 6 mai 2011 à 07:29 PM | | Répondre
  • GLORIA : Le top du top alors !

    Posté par Syl69, dimanche 8 mai 2011 à 01:38 PM | | Répondre
Nouveau commentaire