Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

vendredi 5 mars 2010

Scène familiale

ASTR_W71
1971

Touchant cet homme assis en train de manger pendant que sa femme, debout, attend son assentiment quant à sa bonne cuisine. Merci Astra de préserver ainsi la paix des ménages.
Syl

Posté par Syl69 à 06:40 AM - Matières grasses - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires sur Scène familiale

  • Hou là ! moi si je commence à manger du poulet avec une belle chemise claire comme celle là, la chemise elle n'a plus qu'à aller se suicider.

    Posté par gravos, vendredi 5 mars 2010 à 09:20 AM | | Répondre
  • Le goût

    du poulet vient en grande partie de sa nourriture, elle devait lui servir auparavent du poulet élevé aux hormones, farine de poissons.....
    Ce côté Monsieur se fait servir.....n'est pas de mon goût.

    Posté par michèle, vendredi 5 mars 2010 à 09:28 AM | | Répondre
  • C'est vrai... que des images comme celles-là... nous laissent... pensives !!!
    Très bon week-end.
    Bises.
    Binchy.

    Posté par Binchy, vendredi 5 mars 2010 à 02:51 PM | | Répondre
  • GRAVOS : il te reste le torchon grand format à carreaux à nouer autour du cou ! mdr

    MICHELE : En plus, il doit pas être élevé en pleIn air le monsieur....

    BINCHY : Oui, pensive, comme tu dis !
    Bon week end

    Posté par Syl69, vendredi 5 mars 2010 à 07:10 PM | | Répondre
  • alors là ....... j'adore !!!!!!!! ......... la brave bobonne à son homme ........ et dire qu'il y en a encore beaucoup des bobonnes comme ça ...... et ça m'énerve .............

    Posté par beat, vendredi 5 mars 2010 à 07:28 PM | | Répondre
  • arfff !
    je n'aurais pas pu ! merci à nos aînées qui ont su faire évoluer le statut de la femme !

    Posté par prunelle, vendredi 5 mars 2010 à 11:25 PM | | Répondre
  • c'est normal ce n'est pas son domaine...
    En tout cas doivent être gourmands car au moins 2 poulets. De plus pour bien montrer que cette famille s'y connais les rideaux sont bien ouverts pour que l'on voit la plante qui est quand même le bon représentant de la nature, non? Pour preuve sa cravate ou le petit coté n'est même pas accroché, vraiment ces gens là sont sans façon.

    Posté par djails, samedi 6 mars 2010 à 09:31 AM | | Répondre
  • pourquoi ça a changé chez vous ???? Monsieur est debout et vous assises ???????????????? je me "serais donc fait avoir" !!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par domino's, samedi 6 mars 2010 à 06:55 PM | | Répondre
  • BEAT : ZEnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn ! Allez, respire !

    PRUNELLE : Oh oui alors, je dis merci avec toi !

    DJAILS : Tu vois deux poulets, toi ?
    Et les boutons de manchette....

    DOMINO S : Pauvre Domino's .... tu savais pas ? mdr

    Posté par Syl69, samedi 6 mars 2010 à 09:48 PM | | Répondre
  • @syl, tu peux observer au 1er plan un tout complet dans son assiette qui attends son heure et je suppose qu'il est en train d'en manger un sinon il ne saurais pas qu'il a le vrai gout du poulet.
    A moins que le gars n'ai eu droit qu'à l'aile et la dame se soit gardé le reste du poulet ce qui ne m'étonnerais pas.
    OK je --->

    Posté par djails, dimanche 7 mars 2010 à 07:57 AM | | Répondre
  • DJAILS : je pense que la dame est experte en découpage de poulet et qu'elle a donné à son homme une belle cuisse, celle que nous ne pouvons pas voir sur le poulet au premier plan
    na

    Posté par Syl69, dimanche 7 mars 2010 à 08:13 AM | | Répondre
  • hé hé

    Posté par djails, lundi 8 mars 2010 à 07:08 AM | | Répondre
  • DJAILS :

    Posté par Syl69, lundi 8 mars 2010 à 07:42 AM | | Répondre
  • mon chéri m'a dit un jour que sa mère ne s'asseyait jamais à table avec son père ! Elle restait debout, le servait, désservait et mangeait après !
    Les origines italiennes ?
    Mais ça me révulse quand même parce que ça existe toujours !

    Posté par rainette, jeudi 11 mars 2010 à 10:24 AM | | Répondre
Nouveau commentaire