Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

jeudi 21 mai 2009

Madeleine des expressions parentales

Voici les réponses à la madeleine des expressions parentales.

Si à sa lecture, cela vous en remet d'autres en mémoire, la liste n'est pas close et je peux les rajouter.

Merci pour vos participations.

Ces expressions sont un régal à lire !

Elotine la Fée
- c'est la fourchette qui va à la bouche et non pas la bouche qui va à la fourchette (je la redis à mes filles!!!!)
- si jeunesse savait et si vieillesse pouvait!!
- c'est comme ça
- pas de discussion tu fais ce que je te dis.
..
-
quand on allait prendre le bain maman nous disait "tout nu et les mains dans les poches '
- je vais te tailler les oreilles en pointe!
- je compte jusqu'à 3
- merci qui?
- q
u'est ce que je viens de dire?
- prends ton béret et ramène moi des pommes de terre
- on touche avec les yeux
- qui avait raison?
- "petits enfants petits soucis, grands enfants grands soucis'"
- mange ta soupe ça fait grandir
- on ne chante pas à table.
.

Rainette :
Ma maman, quand je lui demandais "qui c'est ?" répondait souvent : "le roi de Prusse" !!!

Phil :
- "Parce que courbe n'est pas droit", ce qui signifie qu'on répond à une question enfantine en disant que c'est comme ça et pas autrement, et qu'il n'y a pas lieu de s'embarrasser de plus d'explication.

Djails :
-
 "tu as boutonné lundi avec mardi"
- "Vingt milliards ed quevaux!!!"
sais pas trop l'orthographe mais quand mon père disait ça ce n'était pas bon ,cet appel au chevaux ;) y avait intérêt à filer droit

CA :
Quand j'étais petit, je demandais parfois à mon oncle, qui était paysan, "Qu'est-ce que c'est ?" Il me répondait souvent "C'est de la graine de curieux dans un paquet bleu..."

- J'ai faim !
- Mange ta main et garde l'autre pour demain...

Deloin :
Ma mère disait toujours : "celui qui lève la main sur sa mère, sa main elle sèche et elle tombe..." Bien entendu il ne me serait jamais venu à l'idée de frapper ma mère, encore moins après avoir entendu ça. Le plus drôle c'est que mes gamines l'on entendu de la bouche de leur grand-mère aussi. Un jour, ma fille ainée avait 8/9 ans, nous croisons en ville une petite fille handicapée du bras gauche. "Papa, tu as vu, la fille elle a voulu taper sa maman....".

La belle bleue:
- "Qui dort dîne". Une expression de mon père quand on se plaignait d'avoir encore un peu faim à l'heure du coucher :
(je soupçonne ses parents et sa grand-mère de le lui avoir dit souvent).
Sauf que je viens d'apprendre (en regardant un dessin animé) que ça ne veut pas dire qu'on n'a pas faim quand on dort, mais au contraire que le voyageur du Moyen-Age qui prenait une chambre dans une auberge pouvait dîner également.
- Quant à mon fils, il pourrait peut-être répondre que sa maman (moi en l'occurrence) lui disait : "Tu as cherché avec tes yeux de derrière ?" à chaque fois qu'il ne trouvait pas ses affaires...

Fay :
-Ma mère m'a souvent énervé avec un sempiternel "ça ne rime à rien" qui ponctuait toutes les choses futiles à son gout que je lui demandais de faire
-Mon père me disait souvent "ta chambre est un véritable capharnaüm" il voulait "qu'elle soit nickel" ...
- Il faut travailler d'arrache pied... (ma mère)
- Quand on veut, on peut (mon père)
- Lorsque l'on doit passer un examen mes parents disent : "on va te tenir les pouces !"
-  Pour deux choses qui se valent ils disent souvent : "Topette vaut morette ..."

Missoizo :
Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera (maxime terrifiante assénée lors des fous rires incontrôlables...)
Tu as mis le bouton du dimanche dans le trou du lundi (boutonnage approximatif )
Tu as le nez qui s'allonge...(le syndrome Pinocchio..)
Merci qui ?  ou bien J'ai pas entendu (un grand classique)
C'est le Bon Dieu qui t'as puni (lorqu'on s'étouffait en avalant de travers ou qu'on était tombé en jouant, sans doute parce qu'on était pas assez sage...)
Qui va à la chasse perd sa place (en retard pour le goûter....mais je l'avais quand même)
Tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler (je me souviens qu'on avait essayé et que c'est vraiment très dur...)
Comme ils ont grandi ! ::)))

Beat
- A ton âge , moi ...............
- mouche ton nez ........
- ne mets pas tes coudes sur la table
- on ne parle pas à table ...........
- vide ta bouche pour parler
- de mon temps .............................
- si j'avais eu la chance que tu as ........
- merci qui ??? .............
- bonjour c'est bien mais rajouter Me ou Mr c'est mieux
- tient toi droite
- tu boudes ??? ... on va manger du boudin

- tu as faim ??? mange une main et garde l'autre pour demain
- va dans ta chambre

et la phrase mortelle .... = avec tout ce que je fais pour toi ! ! ! ! !

Zorglub :
- Tiens toi droite.
- Rentre ton ventre.
- Retire tes doigts de ta bouche ou de ton nez.
- Tu veux mes doigts?

- Mais aussi les déformations de phrases du genre "Mieux vaut tard que jamais" devenait "Vieux motar. que jamais"
"Il est fier comme un p'tit banc"

- Ma tante me disait régulièrement "Moi à ton âge j'étais déjà mariée et mère de famille"
- Tu veux un scalpel (lorsque je retirais méticuleusement tout le gras du jambon)
- Va voir ailleurs si j'y suis.

Pilisi
- Mange ta soupe ça fait grandir.(j'avais horreur de la soupe)
- Faire et défaire c'est toujours du travail (expression de ma grand-mère quand on se trompait)
- Diou bibann !
- Prend un marteau et tape toi sur les doigts (quand on disait s'ennuyer)

Gravos :
- La peur n'évite pas le danger
- Avale c'est pas des balles !
(
souvent lors de la prise d'un médicament)
- Respire (Ca c'était à la montagne où j'allais en cure quand j'étais gamin. Je crois que ma mère voulait que je respire le plus de bon air possible afin de rentabiliser le séjour)
- Tes coudes !
- Long à manger, long à travailler.

Syl69 : Encore quelques-unes
- tu as dépaillé les cardons ? Légume de la région, le cardon à la forme des blettes. On recouvrait les tiges du légume de paille pour le protéger du froid et surtout garder les côtes blanches. Dépailler les cardons, ça veut dire mettre un short ou une jupe au printemps à la place d'un pantalon, et montrer ses jambes blanches.
- Nom de bleu ! pour ne pas dire le juron : Nom de Dieu !
- J'aimerais mieux être son chapeau que sa mobylette ! En parlant d'un monsieur qui passait souvent devant chez nous et qui était TRES gros.
- C'est l'hôpital qui se moque de la charité !
- Tu nettoies les écuries d'Augias ! 
Pour mon frère qui avait toujours le doigt dans le nez
- Si tu avales le noyau (des cerises), il va pousser dans ton estomac; je ne vous raconte pas la peur et les endormissements difficiles quand j'en avais avalé un !une manière
-
Je vais voir ma tante ! Manière polie de dire que ma mère allait aux toilettes. Expression que j'utilise toujours !
- A la question " mais vous allez-vous ?" mon père répondait invariablement " A la cabane Bambou " ! Expression énervante au possible qui a toujours le même effet sur les générations suivantes.
- Arrête de faire la "bêbe" !
ce qui voulait dire "Arrête de faire la tête" !
- Tu es habillé comme un "patéreau" !  c a d mal habillé, comme un chiffonier.
- Donne-moi ton vêtement que je te le rapetasse ! Le rapetassage, c'était du reprisage vite fait et pas super; pour boucher un accroc.C'est ce qu'on dit d'une route pleine de nids de poule et qui est rebouchée n'importe comment, c'est juste du  "rapetassage"

9h21 : Nouvelles expressions de Rainette :
"Tu la veux ta râclée" ?
" Merci mon chien"
(fallait dire merci... maman)
" Je t'en pose moi des questions ?"
" Mâche.... Avale...."
(ben soit j'étais anorexique, soit j'aimais pas ce qu'elle faisait !)
"Attends que je le dise à ton père"
" Tu as lavé derrière les oreilles ?"
" On voit bien que tu n'as pas connu la guerre"
" Dans l'temps...."
(là ils se flinguaient tout seuls, on aurait dit des vieillards qui parlaient !!!)
" Pendant la guerre on aurait été contents d'avoir ça !"
" Files dans ta chambre et tu n'en sors pas jusqu'à ce que je t'appelle"
" Les gosses, moi je ne les élèves pas, je les dresse"
" si t'es pas sage, je te mets à l'orphelinat !"

19h24 : Nouvelles expressions d'Orange Bleue
"Ne pars pas les mains vides", ce qui voulait dire qu'il ne fallait pas quitter la table sans emporter quelque chose à ramener à la cuisine. J'y pense d'ailleurs très souvent encore aujourd'hui lorsque je sors de table...
"Le bon Dieu t'a donné deux mains, c'est pour t'en servir", lorsque j'effectuais une tâche ménagère négligemment, avec une seule main.
"Il vaut mieux ça qu'une jambe cassée": pour relativiser les soucis de l'existence. Phrase utilisée notamment lorsque ma mère lui a annoncé ma future naissance! :-))
"Il vaut mieux faire envie que pitié": pour me consoler des moqueries liées à mon surpoids. Dans la même veine, "il est maigre comme un poireau monté", pour dire que la minceur n'était pas toujours si enviable.
"A chaque jour suffit sa peine"

19H26 Ajout des expressions de TataZoune :
- Mets tes mains sur la table. On est pas chez les Anglais ici !
- Prends du pain avec le fromage !
- C'est pisser dans un violon pour faire pleuvoir !
- C'est un emplâtre sur une jambe de bois !

-
Mamie grand cette fois qui nous disait quand on avait avalé de travers :"c'est passé par le trou du dimanche"
-
"faites ce que je dis, pas ce que je fais".

22/05 - 19h20 Ajout de ZORGLUB
-Quand je demandais c'est pour quoi ça?  Réponse "C'est pour faire parler les petites filles curieuses et ça marche"
- Arrête de regarder la glace tu vas l'user.
- Mon frère et moi nous avons été menacés d'aller "aux enfants de troupe" si nous n'étions pas sages.
- "Je vais faire les gros yeux" expressions de mon père et quand il faisait les gros yeux cela nous faisait bien rire et pas peur du tout.
Il va y avoir de la chair fraiche collée au mur si ça continue. Cela nous calmait vite.
- Je vais en prendre un pour taper sur l'autre.
- Tu as mis Pierre avec Paul  lorsqu'on avait mal boutonné son pull
- Regarde moi quand tu me parles
- Je n'ai pas des yeux derrière la tête lorsque je demandais à ma mère c'est quoi ça et qu'elle me tournait le dos.

25/05 7h00 Ajout de Zorglub
-Lorsque je disais : "C'est qui qui a fait ça?" la réponse fusait aussitôt : "Ya pas de Kiki ici"
On regarde avec les yeux pas avec les mains.
"Ca va pas t'écorcher la langue"
de dire merci, s'il vous plait...
"Même si je faisais les pieds au mur,..."
"Et dire que l'on s'est saigné aux quatre veines pour leur ou lui payer des études."
Ca c'est quand on savait pas un truc qui semblait évident à mes parents.

25/05 7h00 Ajout de Michèle
- "avaler dans le gosier du dimanche" pour avaler de travers
- " faire et défaire , c'est toujours travailler"
- "tu t'es habillé comme le fou de Filiéres"
( village voisin)

Posté par Syl69 à 07:32 AM - Les madeleines de Rétroblogpub - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires sur Madeleine des expressions parentales

  • Cool merci Syl !
    et d'ailleurs, comment ai je pu oublier le "tiens toi droite"....

    Posté par Fay, jeudi 21 mai 2009 à 08:04 AM | | Répondre
  • Je viens d'en trouver une autre que disait papa : "faites ce que je dis, pas ce que je fais"...

    Posté par tatazoune, jeudi 21 mai 2009 à 05:56 PM | | Répondre
  • et encore une autre...

    de mamie grand cette fois qui nous disait quand on avait avalé de travers :"c'est passé par le trou du dimanche"

    Posté par tatazoune, jeudi 21 mai 2009 à 05:58 PM | | Répondre
  • @rainette, tu n'étais pas la seule, dans la dolce vita l'amie de Marcello lui dit à un moment: "mange et mache! introduisant ainsi l'étape précédente à la réflexion de tes parents...

    Ceci pose la question, n'y a t'il pas des droits d'auteur qui se perdent?

    bon je retourne à mon dvd

    Posté par djails, jeudi 21 mai 2009 à 08:09 PM | | Répondre
  • mais oui .... j'en ai retrouvé certaines que j'entendais aussi bien souvent .... BRAVO Syl .... Y PIP PIP HOURRA pour toi .......

    Posté par beat, jeudi 21 mai 2009 à 09:05 PM | | Répondre
  • Encore et encore

    Lorsque je disais : "C'est qui qui a fait ça?" la réponse fusait aussitôt : "Ya pas de Kiki ici"

    On regarde avec les yeux pas avec les mains.

    "Ca va pas t'écorcher la langue" de dire merci, s'il vous plait...

    "Même si je faissais les pieds au mur,..."

    "Et dire que l'on s'est saigné aux quatre veines pour leur ou lui payer des études." Ca c'est quand on savait pas un truc qui semblait évident à mes parents.

    Là je crois bien que j'ai fait le tour des expressions.

    Merci pour cette superbe madeleine!

    Posté par Zorglub, vendredi 22 mai 2009 à 08:37 PM | | Répondre
  • Dis....

    ... pourquoi tu tousses ? c'est passé dans le trou du dimanche ???
    (et pendant ce temps, tu t'étouffais avec une pâte ou une miette de pain !!!)

    Posté par rainette, vendredi 22 mai 2009 à 09:47 PM | | Répondre
  • Djails

    ... bon pour les droits d'auteur... faut voir, moi ils m'ont seriné ça entre 64 et au moins 69... la Dolce Vita, c'est de quand (pas que ce soient eux qui doivent payer !!!!) lol

    Posté par rainette, vendredi 22 mai 2009 à 09:49 PM | | Répondre
  • @rainette la dolce vita est sorti en salle en 1960, je crains donc que ça aurait pu être eux qui paye
    Mais on pourrais aussi considérer qu'ils l'ont entendu de leurs parents auquel cas...

    Posté par djails, vendredi 22 mai 2009 à 10:24 PM | | Répondre
  • Bon

    j'atteris seulement......wouah quelle série d'expressions, certaines bien marrantes, par contre chez nous il n'y en avait pas beaucoup,du moins pas qui revenait systématiquement mais j'entendais parfois " avaler dans le gosier du dimanche" pour avaler de travers, " faire et défaire , c'est toujours travailler", "tu t'es habillé comme le fou de Filiéres"( village voisin). Bravo pour cette nouvelle madeleine.

    Posté par michèle, lundi 25 mai 2009 à 06:26 AM | | Répondre
  • Salut Syl...

    ... C'est vraiment très drôle, tous ces trucs me rappellent des tas de choses, que des bons souvenirs en fait...
    Amitiés

    Posté par CA, jeudi 28 mai 2009 à 11:02 AM | | Répondre
  • CA : Si ce sont des bons, alors tant mieux !
    Bonne fin de journée

    Posté par Syl69, jeudi 28 mai 2009 à 06:10 PM | | Répondre
  • Je me souviens aussi...

    de plein de petites phrase comme :

    - Tu es habillée comme l'as de pique
    - Mieux vaut tard que jamais
    - Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd
    - Qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour mériter des enfants pareils ?
    - Tu as les yeux plus gros que le ventre
    - Il se tient mieux à table qu'à cheval
    - Pourquoi ? Pour te faire parler
    - Tu irais à la mer, tu trouverais pas d'eau

    Et j'en oublie certainement beaucoup, parfois je me surprends à les entendre sortir de ma bouche

    Posté par Maz, mardi 23 juin 2009 à 11:59 AM | | Répondre
  • AH MA MEME

    Coeur qui soupir n'a pas ce qu'il désire
    Quand je lui disais " J'ai faim" elle me répondait "c'est une bonne maladie"

    Posté par lataigne, jeudi 21 octobre 2010 à 05:06 PM | | Répondre
  • LATAIGNE : Bienvenue ici !
    J'aime beaucoup la réponse de ta mémé !

    Posté par Syl69, jeudi 21 octobre 2010 à 07:46 PM | | Répondre
Nouveau commentaire