Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.


Commentaires

    ce devait être un livre d'école privée ! les livres en couleur sont arrivés plus tard dans les écoles publiques même de ville riche ; je me souviens du premier livre de géo en couleur, c'était galère ! inspection à chaque leçon pour vérifier la parfaite conservation du livre "au papier glacé"...

    Posté par MAG, mercredi 20 mai à 12:20
  • Je suis rentrée en CP en 1959 et mon livre de lecture : Poucet et son ami l'écureuil, était en couleurs. Il a d'ailleurs été réédité en 2011 et je me suis empressée de l'acheter. Trop de souvenirs liés à cet ouvrage.
    Très bon mercredi Syl et à très bientôt de se revoir sur un salon du livre.
    Je t'embrasse très fort.
    Bernadette.

    Posté par Binchy, mercredi 20 mai à 14:00
  • http://www.horizonlivre.com/poucet-et-son-ami.html
    Comme je sais que cela va t'intéresser Syl, je te mets le lien ci-dessus. Je l'avais bien évidemment commandé à "ma" librairie adorée Passerelles de Vienne.

    Posté par Binchy, mercredi 20 mai à 14:02
  • Etonnée de voir ce cours en catégorie Géographie. Les avions ont changé. En 1977 pour aller à l'île de La Réunion (région sud Afrique dans l'océan indien... je précise car beaucoup pensent que c'est une île des Antilles) on faisait encore une escale (Djibouti ou Nairobi) Maintenant c'est 11/12h sans escale ! Un boeing 747 a 432 places ...

    Posté par Faciladir, jeudi 21 mai à 10:16
  • Binchy, j'ai eu moi aussi Poucet et son ami l'écureuil. Je les ai retrouvé dans des vides greniers.

    Posté par Gravos, mardi 26 mai à 00:52
  • Vers 1950, les écoles primaires publiques de Lyon avaient déjà des livres de géographie en couleurs : la géographie Baron éditée en 1948. Les autres livres qu'on nous distribuait était nettement plus anciens, voire très anciens...

    Posté par Claudie, mardi 02 juin à 12:22

Poster un commentaire