Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

jeudi 12 juillet 2012

Le "désuet" grande cause 2012 du Rétroblogpub

Vingt-septième épisode de la série qui devrait vous permettre de continuer à lire le texte intégral des Six Compagnons de Paul Jacques Bonzon en restant digne de posséder des livres de  la bibliothèque verte.
Pourquoi une telle entrée en matière ?
Et bien simplement pour pallier vos insuffisances en matière de vocabulaire.
Reportez-vous à la note ICI.

J'attends de vous un travail régulier, et chaque semaine,
vous découvrirez de nouveaux mots afin d'éviter qu'ils ne tombent en désuétude.

L'année 2012 sur le rétroblogpub sera : Halte à la désuétude !
Grande cause du blog 2012.

imphra73___044

imphra73___045

Quoi ? c'est les vacances ? Et je vous donne encore du travail !

Et oui. Mais on va se reposer un peu et on reprendra les leçons à la rentrée.

Posté par Syl69 à 06:35 AM - Manuels scolaires - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires sur Le "désuet" grande cause 2012 du Rétroblogpub

  • Dites donc, Maîtresse, je sais que vous adorez votre métier mais n'avez-vous donc point remarqué que la salle de classe est vide ? Nous sommes le 12 juillet tout de même...
    Cela fait 50 ans que la fin de l'année scolaire c'est plus ou moins le 30 juin.... OOOh il est temps que vous preniez des vacances....

    http://www.education.gouv.fr/cid197/les-archives-calendrier-scolaire-partir-1960.html

    Posté par missoizo, jeudi 12 juillet 2012 à 07:37 PM | | Répondre
  • Les passages pour piétons étaient des passages cloutés et la circulation en ville est maintenant plus dense.
    Bonnes vacances à toutes et à tous et à la rentrée avec joie.

    Posté par michèle, jeudi 12 juillet 2012 à 10:41 PM | | Répondre
  • MISSOIZO : on se rebelle ! Ce n'est pas la première fois. Je vous annonce que la prochaine rentrée scolaire, vous serez encore dans ma classe. Donc je note, je note tout....

    MICHELE : Oui ils étaient cloutés. On utilise d'ailleurs encore cette appelation parfois.

    Posté par Syl69, vendredi 13 juillet 2012 à 08:06 AM | | Répondre
  • La voiture ressemble fort à une Ford Anglia, la même qui conduit Harry Potter et Ron Weasley à Poudlard dans "La chambre des secrets"

    Posté par gravos, vendredi 13 juillet 2012 à 10:07 AM | | Répondre
  • GRAVOS : tous les mêmes ces garçons... on leur demande d'apprendre une leçon, du vocabulaire... et ils ne retiennent que les marques des voitures !
    Et tu crois que tu vas réussir dans la vie avec un tel vocabulaire ? mdr

    ( j'rigole car c'est bien vu en fait !)

    Posté par Syl69, vendredi 13 juillet 2012 à 10:17 AM | | Répondre
  • ouf, on va pouvoir souffler !

    Posté par Lystig, vendredi 13 juillet 2012 à 10:34 AM | | Répondre
  • LYSTIG : Souffler ? Mettre en pratique tu veux dire !

    Posté par Syl69, vendredi 13 juillet 2012 à 10:43 AM | | Répondre
  • Ah mais que non!!! Pas de devoirs de vacances, je vais moucharder à l'académie, négrière de Maîtresse!!!
    Et puis il ne faut pas montrer ce téléphone aux plus jeunes, ils vont nous prendre pour des Cro- magnions!!!
    De plus le vélo sans casque, coudière et genouillère ils vont nous prendre pour des inconscients!
    Donc.........à revoir Maîtresse!!!!

    Posté par edith, vendredi 13 juillet 2012 à 12:31 PM | | Répondre
  • EDITH : Non mais, c'est une révolte aujourd'hui !
    Y'a plus d'jeunesse je vous dis !

    Je n'ai pas parlé de devoirs mais d'appliquer ce que vous avez appris mamzelle Edith !
    Alors au boulot ! mdr

    Posté par Syl69, vendredi 13 juillet 2012 à 12:46 PM | | Répondre
  • En Provence le Mistral souffle de violentes rafales qui soulèvent parfois brusquement les casquettes qui protègent du cagnard (je veux dire du soleil harassant). La semaine dernière les "Alphajet" de la patrouille acrobatique de l'armée de l'air française basée à Salon-de-Provence, jaillissaient dans le ciel soudainement pour s'éloigner tout aussi rapidement et revenir quelques minutes plus tard. Ils s'entraînaient sans doute, comme chaque année, à cette heure tardive avant la sortie de la fête nationale.

    Posté par FACILADIR, lundi 16 juillet 2012 à 04:15 PM | | Répondre
Nouveau commentaire