Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

dimanche 7 novembre 2010

Ne faites pas de scène / 2

Voici la suite du livre d'hier.
On parle maintenant des enfants...
Je vous donne à lire, je ne conseille pas,  ok !
Syl

societ_55___005


societ_55___006  societ_55___007

Et pour conclure :

societ_55___008

Posté par Syl69 à 06:46 AM - La vie d'alors - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires sur Ne faites pas de scène / 2

  • ce qui est bien c'est que femme et mère des enfants semble distincte, ce n'est forcement la même? Ça m'étonne de l'approche des auteurs que j'avais cru saisir.
    Tu ne le conseille pas pour autant les clichés qu'il véhicule sont encore fortement ancrés : un garçon ou une fille cela fait "NATURELLEMENT" telle ou telle chose.
    Je ne sais même pas à quoi sert la référence au juge, car beaucoup d'infractions sont en fait naturelle donc non condamnable, non?

    Posté par djails, dimanche 7 novembre 2010 à 08:16 AM | | Répondre
  • en ce dimanche : LA MESSE EST DITE !!!!
    et bien tant pis... je m'apprête FORT HEUREUSEMENT à "traiter" mon tout petit-fils et ma toute petite-fille du même âge de la même façon...

    Posté par domino's, dimanche 7 novembre 2010 à 09:00 AM | | Répondre
  • zut, moi j'ai oublié d'être ordonnée !!!!
    ou je suis plutôt d'accord, c'est pour le proverbe , si une mère se laisse marcher sur les pieds à 5 ans (maintenant c'est même avant ), elle en bavera et avant 20 ans ...

    Posté par prunelle, dimanche 7 novembre 2010 à 12:38 PM | | Répondre
  • et encore une fois BRAVO pour ta mise à l'honneur, tu es pistonnée chez canalblog ?

    Posté par prunelle, dimanche 7 novembre 2010 à 12:40 PM | | Répondre
  • PRUNELLE : Ben je viens d'aller voir sur la page d'accueil, mais mes lectures dissolues ont du avoir raison de cette mise à l'honneur car je ne m'y suis point vue !

    DOMINO S : Traite, traite vite avant qu'ils ne prennent de la mauvaise graine ! mdr

    DJAILS : Ne me dis pas que avant cette saine lecture, tu mettais les filles et les gars dans le même panier !!!!

    Posté par Syl69, dimanche 7 novembre 2010 à 05:30 PM | | Répondre
  • Cette histoire de "mère des enfants" par distinction avec l'épouse me fait penser à un discours de député de 1927... Où sont évoquées les familles complexes dues aux situations d'adultère ou de divorce (voire de divorces répétitifs).

    Posté par SeleneC, dimanche 7 novembre 2010 à 06:48 PM | | Répondre
  • tu y étais, masi tu n'y es plus ! MDR
    tu étais dans les "blogs à suivre " , et comme ça change tous les jours ça devait être pour hier ...
    tu n'as pas remarqué plus de visites hier ?

    Posté par prunelle, dimanche 7 novembre 2010 à 10:21 PM | | Répondre
  • PRUNELLE : Si en effet, il y a eu plus de passage

    SELENE : 1927 ! Fichtre, il était précoce

    Posté par Syl69, lundi 8 novembre 2010 à 08:45 AM | | Répondre
  • C'est dommage,j'adore ton blog et toutes les merveilles qu'il comporte, mais je suis un peu ennuyée par l'aspect "anti-catho" qui s'y développe ces derniers jours, commentaires compris.
    C'est vrai qu'il y a des choses désuettes qui prêtent à rire dans tes trouvailles (et j'en ris moi aussi), mais il me semble que la critique va plus loin, et personnellement, en tant que "catho" justement,je me sens blessée. Car si l'on est objectif, on ne peut quand même pas tout trouver mauvais et ridicule dans la religion.

    Allons même un peu plus loin, si mon (ex) mari avait suivi les préceptes de ce livre -fort drôle au demeurant-, il ne m'aurait peut-être pas laisser tomber comme une vieille chaussette après que je lui aie donné et élevé trois enfants!

    Posté par Hélène, lundi 8 novembre 2010 à 08:48 PM | | Répondre
  • HELENE : Bienvenue parmi nous.
    Cet aspect que tu reproches vient du fait que coup sur coup j'ai parlé de deux livres édités par des instances catholiques de l'époque. Je dois avouer qu'il n'y a aucune volonté de blesser dans ces notes, ni dans les commentaires de ceux qui passent ici, j'en suis sûre. Mais la lecture de ces documents, notamment le premier livre, a de quoi laisser perplexe, sinon faire peur.
    Quand on conseille à un jeune homme de choisir aussi bien sa femme qu'il choisit une vache ou un vélo, ou quand on conseille à la jeune mariée d'accepter sans mot dire la violence des ébats de son nouveau mari, on ouvre les portes à une soumission qui a de quoi affoler. De même quand on associe les ouvrières à des filles de mauvaise vie.

    Eduquer et formater les jeunes gens avec de telles préceptes n'a rien de glorieux. Et cela a fait réagir.

    Si ce livre avait été écrit par une autre instance, les critiques et l'humour fait auraient été tournés vers cette instance là, qu'elle soit religieuse ou non.

    Il y a déjà quelques années, je postais régulièrement des conseils pour les femmes, conseils issus de magazines féminins, mais écrits par un homme. Les remarques et moqueries qui ont suivies ont été tournées naturellement vers les machos qui écrivent de telles horreurs. Mais nous n'avons pas mis tous les hommes dans le même panier ! Ceux qui passaient commenter sont d'ailleurs toujours là maintenant ! Ils ont compris l'humour de la situation.

    Par contre, si cela t'a mis mal à l'aise, je le regrette. cela n'a jamais été le but de ce blog.
    Je respecte les convictions de chacun, comme je souhaite que l'on respecte les miennes.
    Tant que ces convictions respectent l'essentiel qui pour moi est l'Humain.

    Posté par Syl69, mardi 9 novembre 2010 à 08:01 AM | | Répondre
Nouveau commentaire