Le rétroblogpub

Découverte du monde de la pub écrite, de la mode, de la condition féminine et de la vie quotidienne des années 1930 à 2000, au travers de publicités et articles parus dans des magazines féminins de l'époque.

mercredi 31 mai 2006

L'histoire en marche

Extraits choisis du livre
"La Patrie, description et histoire de la France" de Théod. H. Barrau"

1870 : Petit résumé de la situation française : La France sort de la guerre affaiblie, elle laisse à l'Allemagne l'Alsace, une grande partie de la Lorraine, et doit payer en 3 ans la somme de cinq milliards au roi de Prusse, devenu empereur d'Allemagne.

Voici la conclusion de ce livre, édité en 1880 :

La France, démembrée, il est vrai, mais affranchie de l'occupation étrangère, pourra recouvrer bien vite, non seulement sa prospérité matérielle, mais aussi sa grandeur intellectuelle, si elle sait tirer des tristes événements qui viennent de s'accomplir une salutaire leçon.....Etudions donc la réalité, ne nous attachons pas à des chimères. C'est une politique de prévoyance, une politique scientifique qu'il nous faut.
Renonçons à nos querelles de parti. Un écrivain a écrit : "Les partis disparaîtront ou la France disparaîtra".
Développons notre intelligence en tous sens. Apprenons à connaître la France et l'étranger. Accordons à l'histoire, à la géographie, aux langues vivantes plus d'attention que par le passé.....

....

Posté par Syl69 à 07:34 AM - Notre belle France - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur L'histoire en marche

  • Renonçons

    à nos querelles de parti......et surtout dans un même parti avec des mêmes idées !!!!!c'est toujours une question de pouvoir encore et toujours aujourd'hui.
    Je ne retiendrai que ceci "accordons aux langues vivantes plus d'attention que par le passé".
    Ma grand-mére étant en Moselle était venue travailler en France vers 1910, elle se mariait en 1914 et quelques mois aprés son mari partait à la guerre, était tué à Verdun et elle attendait un bébé......maman, pour ma grand-mére ce pays qu'elle avait fui lui avait pris son mari et lui laissa une profonde blessure jamais cicatrisée.

    Posté par michèle, mercredi 31 mai 2006 à 09:15 AM | | Répondre
  • ....ah, les querelles de parti.....on est en plein dedans en ce moment et ce n'est que le début !

    Ma grande tante s'est retrouvée elle aussi seule à élever 2 petits garçons...et ce n'a pas été drôle. La guerre laisse des plaies que rien ne guérit. Et pourtant, il y a toujours un endroit dans le monde où une nouvelle reprend qaund une s'arrête...Ce ne sont pas ceux qui la décide qui la font, cela se voit bien

    Posté par Syl, jeudi 1 juin 2006 à 08:37 AM | | Répondre
Nouveau commentaire